Roman

Darling – Jean Teulé

Darling - Jean Teulé

Darling, c’est l’histoire de Catherine qui a subi pendant des années les violences, les humiliations et la perversions de son mari.
C’est cette petite fille rejettée par ses parents dés la naissance qui n’a qu’une envie se marier avec un routier parce que les paysans « non merci ! », elle veut quitter sa ferme et ses parents.

Je suis tombée amoureuse de l’écriture de Jean Teulé, de ses histoires.
Ici, il nous livre un récit vrai et sans détour, génant tout autant que poignant.
J’ai eu beaucoup de mal à lire certains passages, j’ai eu l’impression de faire preuve de voyeurisme tant les acts violents m’ont pris à la gorge.
Je me suis sentie impuissante et lâche devant mon livre mais il fallait le finir pour lire son bonheur à demi-trouvé, cette reconstruction en devenir, une force de vivre inimaginable.

••••••••••

Aujourd’hui, c’est la journée de la femme et moi aussi j’ai vécu des violences conjugales.
Indirectement, les coups de mon père sur ma mère, des images qui ne partiront pas de ma mémoire, des flashs qui reviennent quand les hommes que je rencontre me blessent eux aussi.
Directement, du père de mes enfants sur moi. 6 mois de calvaire psychologique, de mots humiliants, de menaces, des rabaissements juste parce que j’ai décidé de mettre fin à notre couple au bout de 11 ans, juste parce que je ne l’aimais plus.

Comme Darling, je suis partie un jour, sans rien dire en prenant mes enfants sous le bras.
Moi aussi j’ai pensé à les lui laisser, je n’aurais pas supporté plus longtemps la violence de ses mots non justifiés, je me voyais souvent finir chez les fous.

Je ne suis pas pour une journée de la femme parce que je me sens l’égale de l’être masculin, je me sens même par moment supérieur à lui avec tout ce que j’accomplis chaque jour, de mon travail de maman cumulé avec ma vie professionnelle, ma vie personnelle, ma vie de femme.
J’avais envie quand même de parler de ce livre, ce jour, une symbolique forte pour moi.
Ne jamais oublier, la violence n’est pas que physique mais aussi psychologique, elle touche aussi bien les hommes que les femmes, elle détruit les corps et les âmes.

flower

 

A DECOUVRIR

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free