Non classé

Auberge de la Jasserie – Le Bessat (42)

J’avais eu l’envie de découvrir un restaurant, peu importe lequel, chez le tatoué et puis, une offre sur le net, j’ai sauté sur l’occasion, sans vraiment savoir où j’allais, ni ce qu’on allait avoir dans notre assiette …

Il faisait gris, il pleuvait avec un sol enneigé de la veille. C’était, il y’a peu, c’était en mai quand, la France n’arrivait pas à sortir de sa période hivernale …

Je n’ai pas pu bien admirer le paysage avec le brouillard au dessus des montagnes mais en prenant la route de Graix, j’étais impatiente d’arriver à cette auberge.

En passant dans ce petit village, je m’exclamais il y’a plus de monde dans le cimetière que dans le village !, ce qui était vrai, je pense.
Et en tournant la tête vers la vallée, je vis le soleil se coucher entre les montagnes, je vis les maisons en pierre d’un autre temps et secrètement, comme un pincement au coeur, j’ai eu ce coup de foudre qui envahit mon corps, cette émotion que j’ai quand je tombe amoureuse avec l’envie d’y retourner …

Oui, on y retournera juste pour s’asseoir sur un banc et admirer le paysage, un soir, un soir de couché de soleil …

Quand, on entre dans l’auberge, il ne faut pas s’attendre à de la grande gastronomie mais bien, à un lieu convivial et familial avec des plats traditionnels à la bonne franquette.
C’est le genre d’endroit qui avec sa cheminée, ses photos d’antan au mur, ses tables en bois recouvertes de nappe en toile cirée me font remonter les souvenirs d’enfance dans un coin de ma tête et me rappeler sans accro l’endroit, la maison de campagne au fond des Landes, où j’ai grandi.

A lire aussi :  CAP pâtissier #7 : la galette des rois à la crème de noisette

Et puis, à la fin du repas, nous sommes allés boire un verre, pour fêter la naissance d’une petite fille … Comme quoi, il y’a des week-ends qui ne s’oublieront jamais …
Des hasards assimilés à des coincidences ou peut-être juste le destin …

Salade, jambon cru, féta et croutons

Assiette de charcuteries

Pommes de terre rissolées, tomates persillées, petits légumes avec des pavés de boeuf aux morilles (parfait !)

Plateau de fromage (rien que pour nous !), tarte au citron maison et sorbet de pêche de vigne maison (excellent, déçue sur la tarte, dommage …)

Auberge de la Jasserie 42660 Le Bessat

Site internet –> ici