Non classé

Le comptoir du boeuf à Lyon

{Aout 2010}

Qu’est ce qu’un bouchon Lyonnais : c’est un restaurant qui ne propose quasiment que des spécialités lyonnaises (bien évidemment !) à base de charcuterie, triperie … Enfin, tout ce que j’aime ! Bien sûr, c’est ironique … Mais, je n’allais pas mourir idiote et donc avec un petit groupe de gens bien sympathiques, nous avons atterri à « le Comptoir du Boeuf« .

Je pense avoir été la seule insatisfaite et je pense non je suis persuadée que ce n’est pas du tout mon genre de restaurant ou alors, je ne suis pas tombée sur le bon ! J’avoue, je ne suis pas Lyonnaise et je ne mange pas de viande donc le choix qui s’offrait à moi était assez restreint.

Le bouchon est très sympa de l’extérieur. Je suis quand même mitigée sur le service, je n’ai pas trouvé les serveurs très aimables et surtout un peu trop « speed » mais bon, je le redis, ce billet, n’est que mon avis et mon menu comme on dit « on ne peut pas plaire à tout le monde ! ».

Duo de chèvre et pâtes fraîches au basilic
Déjà « duo », je crois qu’il manquait un fromage de chèvre ! C’était juste une tranche de bûche de chèvre sur le dessus de la salade de pâtes qui elles ne me semblaient pas fraîches. Quand au goût de basilic : inexistant. Pas mal d’huile d’olive en revanche.

Quenelle de brochet et gratin dauphinois

La quenelle était bonne mais c’est vrai qu’accompagnée d’un gratin dauphinois, la digestion risque d’être difficile ! Le gratin quant à lui avait dû séjourner un peu trop dans le four car un peu noir sur le dessus.

A lire aussi :  Charlotte bi-goût (citron et fraise)

Duo de mousse au chocolat Ganduja

« Duo » ? Sûrement pour dire qu’il y avait deux petites quenelles de mousse au chocolat ou parce que le coulis de chocolat était au lait. Va savoir ! Trop lourd, j’aurais aimé, moi qui suis une accro des desserts, beaucoup plus d’aération.

A vos assiettes et surtout à vous de juger !