Non classé

De nouveaux « Horizons » pour Détroit {Bertrand Cantat – Pascal Humbert}

mg_0931-3558032

J’avais 11 ans, tu en avais 25. Je peux t’appeler Bertrand ?
On commence à être intime grâce aux magasines people …

25 ans, Betrand, 25 ans qu’un jour, moi la petite fille qui allait rentrer en 6éme, j’ai enfin trouvé ma voie musicale avec Noir Désir, avec tes compagnons de chaises musicales.
36 ans, aujourd’hui, 50 ans, bientôt pour toi, on vieillit … La vie, nos galères, nos blessures ont eu raison de nous, de toi … Mais, c’est marrant, il y’a un truc qui ne change pas, ta voix …

Cette voix qui m’a toujours transporté, donné des frissons, des émotions …
Cette voix qui face à Sophocle, ouais, parce que j’y étais pendant 3 heures à me taper le petit grec, t’as fait entrer en transe …
Cette voix commune à personne, qui fait qu’au final et malgré tout, te donne le respect de la profession et des amateurs de rock.

J’ai dit aux enfants que j’allais à la FNAC acheter ton nouvel album, enfin le votre, car tu n’es pas seul, Pascal est là aussi … J’avais peur, quand même, peur d’être déçue, peur de ne pas te reconnaître.

J’avais écouté Null And Void et Ange de désolation, pas super convaincue alors, je n’y suis pas allée hier, l’acheter … et si, je faisais une connerie et si tout c’était envolé en même temps que Noir Désir … ?!

Alors, pour être sûre, je suis allée sur Deezer et j’ai vu cette vidéo et je t’ai entendu dire Camarades, bonsoir ouais, c’était toi, c’est bien toi, t’as pas changé … Moi, non plus alors ?
C’était 10h30, ce matin, je revenais de courses, j’ai commencé à manger un yaourt la laitière, j’ai cliqué sur écouter l’album

A lire aussi :  Fromages – Stephane Reynaud (2008)

Ma Muse qui commence lentement, avec des pointes de rock qui poussent un peu la voix et qui retombent dans la rage des bêtes à cordes.
Glimmer In Your Eyes et Null and Void (qui est remonté dans mon coeur), y’a pas à dire, t’es vraiment doué côté ballade étrangère.
Terre brûlante, Horizon, Sa majesté qui me font penser à un mix entre Nous n’avons fait que fuir et les Choeurs de Sophocle.
Avec le temps, rien à dire, magnifique reprise.
Le creux de ta main, le rock que tout le monde attend en fait, moi la prémiére, la puissance vocale qui sort des tripes, encore assez timide mais bon, j’ose espérer que ça n’est que le début …

Avec le temps, va tout ira et moi, j’attends la suite …

0-9366354