Non classé

Hollywoo – Frédéric Berthe, Pascal Serieis (2011)

hollywoo1-7472446Tu te dis avec un tel duo que ce film ne peut être que drôle et que tu passeras un moment avec quelques tranches de rigolade et bien non !

J’ai su dés que Laurence Foresti a commencé à danser sur Ophélie Winter dans sa smart que ça allait être le film comique qui te donne envie de sortir de la salle, je l’aurais fait.
Mais, bon, je n’allais pas abandonner mon fils de 11 ans qui lui a aimé … Ah bé ça m’étonne !

Mon envie de partir de la salle à continuer quand ce grand black a commencé à hocher la tête sur Diams et là, je me suis dit « mais c’est quoi ce film ??? ».
Une histoire sans histoire, tu connais la fin avant d’avoir vu le début, des blagues qui ne m’ont pas coupé le souffle et un scénario plat, pire que le déssert !

Pas un rire et encore moins un sourire. 3 fauteuils plus loin, un couple était « mort de rire » (ils en ont eu de la chance) et moi, je regardais le jeu d’acteur de Foresti et Debbouze en me disant qu’ils sont quand même vachement plus drôle sur scène et que le cinéma, jouer les acteurs, ce n’est vraiment pas pour eux.

Allez, on vous pardonne, il faut bien faire des essais dans la vie mais s’il vous plait la prochaine fois un peu plus de « comique » ça serait cool !
Et puis, non restez humoristes ça ira mieux !

Demain, je vais voir la Délicatesse, peut-être que ça me donnera envie de lire le livre.

A lire aussi :  Inspiration #2 : Dorian Nieto

L’histoire : Jeanne est la doubleuse française d’une actrice américaine qui joue dans une série télé à succès. Mais le jour où l’actrice américaine pète les plombs et annonce la fin de sa carrière, la vie de Jeanne bascule à son tour… Plus de travail, plus de revenu, plus rien… A moins que… A moins qu’elle ne prenne son destin en mains et ne tente a priori l’impossible : partir à Los Angeles, rencontrer la star américaine et la convaincre de reprendre la direction des plateaux de tournage…

Sur place, après quelques galères, elle croise la route d’un certain Farres qui va lui ouvrir les portes du monde merveilleux mais un peu compliqué de Hollywood.