Non classé

C’est l’été des festivals et Musicalarue dans les landes

Alors, là, tout le monde va se dire mais, elle nous parle de quoi Delphine ?
Musicalarue, jamais entendu parler de ce festival !

Si, tu te poses cette question, c’est que tu n’es pas beaucoup ouvert au monde de la campagne ou alors tu es un(e) vrai(e) chauvin(e), à part ton pays, il n’y a pas grand chose qui compte !

Déjà ça se passe dans les landes, chez moi, là bas du côté de l’Océan Atlantique, entre la Gironde et le Pays-Basque, donc quand, on se situe de mon côté, c’est à mon extrème-gauche d’un point de vue géographique et en bas, enfin, au milieu, c’est le Pays-Basque, qui est en bas !
Je connais une personne qui n’a jamais mis les pieds dans l’océan et il est clair que je vais l’y trainer parce que moi aussi, je suis un peu chauvine, l’océan, il y’a que ça de bon !

Dans cette région, il y’a un village, Luxey, t’y entres aussi vite que tu en sors, c’est donc un signe que c’est un micro-village avec un boulanger, une place de l’église, un cercle, ouais, il faut pas les oublier les cercles d’anciens ouvriers, c’est comme les pubs en ville mais en plus léger et tranquillou, on se laisse vivre et on peut même s’endormir sur la table dans son vomi, si, si !

Et dans ce micro-village, il y’a un super festival depuis 23 ans, Musicalarue qui allie musique et art de rue. Ah ouais, ça date quand même, t’imaginais pas ça dans un bled de 710 habitants.

A lire aussi :  Tarte rustique nectarines et amandes

J’y suis allée, il y’a 2 ans, juste pour Pigalle et puis, j’y ai découvert les Blérots de R.A.V.E.L dont, je reparlerais plus tard, j’ai vu de loin Olivia Ruiz, J’ai découvert Tcheky Karyo en crooner, j’ai dansé au son d’un bal complètement ‘ouf, la compagnie qualité street qui nous présentait un postier complètement timbré et puis tant d’autres qui vont de ci, de là …