Non classé

Le prénom – Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte (2012)

le-prenom-4989634

J’ai adoré ! Et pourtant, je ne suis pas fan des chanteurs qui font l’acteur hollywoodien mais,  c’est vrai que j’aime bien Bruel en plus de Marc Lavoine sur ce registre chanteur qui joue la comédie.

J’ai ri ! Bé oui, j’ai ri, sur certaines phrases trés sarcastiques et cyniques comme, je peux en balancer de temps en temps et qui ne font marrer que moi.

Je me suis retrouvée ! Oui, parce que choisir le bon prénom, bonjour !
Faut pas te planter pour le futur, hein. T’as pas envie que ton enfant soit la risée des cours de récréations et plus tard des collègues de boulot devant la machine à la café.

J’ai trouvé des longueurs ! A des moments, des longueurs dans le film et peut-être des scènes et des mots de trop mais si peu au final que le film passe comme une lettre à la poste.

Et puis au delà, il y’a ce que tout le monde peut ressentir lors de réunions de famille ou amicales qui partent dans tous les sens : les aveux, les secrets qui s’échappent, les souvenirs qui jaillissent, les pleurs, les rancoeurs qui envahissent les uns et les autres au point de ne plus se connaitre et d’avoir ce sentiment de trahison …

Un trés bon moment qui ne peut que trouver un petit semblant avec nos vies.

Synopsis

Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance.
En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale… Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

A lire aussi :  Quand les blogueurs se réunissent pour créer un magazine virtuel et gratuit cela devient … le Magazine Yummy !

0-1518875

Mais ne l’oublions pas, avant d’être adapté sur grand écran le prénom est avant tout une pièce de théâtre qui fût proposée au public en 2010.