Non classé

Mano Solo, le chanteur-poète

Y’a des mecs, tu les découvres comme ça en fouillant sur youtube, en lisant des articles ou juste au hasard de tes navigations musicales. Y’a des mecs, tu te dis « merde ! » t’as 37 ans, t’avais pas le temps avant d’être à l’écoute, trop occupée à vivre dans les grincheuments de ton ex ou les pleurs de tes gamins. Y’a des mecs, tu le sais qu’ils sont morts comme ça, puis je sais pas, tu fais une recherche sur le net et tu découvres que c’est le fils de Cabu, ah bé « remerde ! ». Y’a des mecs, t’as pas l’air conne de les avoir laissé filé au fil de ta vie, de te rendre compte que t’as pas apprécié, t’as pas profité.

Y’a des mecs, ils sont plus là mais heureusement pour toi ils ont tous laissé derrière eux leur âme morte, traînante, entrainante, engagée et joyeuse.

Y’a ce mec-là que j’ai découvert musicalement il y’a quelques mois sur lequel je ne voyais aucune raison de m’épancher, je connaissais juste son nom, c’était bien suffisant mais aujourd’hui sûrement parce que j’ai 37 ans et pas eu le temps ce n’est plus suffisant …

0-9038971

A lire aussi :  Les jours tristes – Yann Tiersen