Non classé

Le foie gras

foie-gras-6022278

J’ai envie de vous parler d’un produit traditionnel chez moi et qui a toujours fait parti de nos repas de fêtes, peu importe la fête : anniversaire, des invités qui débarquent à l’improviste mais aussi lorsque l’on venait poser nos bagages pour une ou deux semaines de vacances ou juste pour se faire plaisir.

Le foie gras un luxe pour certains, chez nous, une tradition.

Depuis que mon grand-père est décédé, il y’a maintenant 8 ans, je n’en mange quasiment plus, ma grand-mère n’en faisant plus ou trés rarement, uniquement quand ma soeur vient faire ses foies gras. N’ayant connu que le foie provenant de canards élevés en plein air et nourris aux grains, il est difficile pour moi d’acheter et surtout de regarder ce qui traîne dans les rayons des supermarchés.

A ce jour, comme la volaille, je préfère m’en dispenser sans regret que de me nourrir avec des bêtes qui ont été gavées n’importe comment et qui sortent de je ne sais où ! Voir ne serait ce qu’un bloc de foie gras me file des boutons et ce n’est pas parce que sur le bocal de foie gras entier qu’il y’a écrit Fauchon que je vais succomber à la tentation !

A lire aussi :  Les menottes et le radiateur – Alexandra Lapierre