Non classé

Tarte aux mûres sauvages

img_82291-6727469

On est rentré au bon moment de Souvignargues …
Juste le temps de descendre de la voiture pour rejoindre les enfants dans le Sud-Ouest qu’ils me sautaient dessus en me disant maman y’a plein de mûres !
Cool, cool, ni une, ni deux, j’ai pris mon saladier et je me la suis jouée façon aventurière entre les araignées, les guêpes et les ronces. Franchement, ça valait le détour.

Des mûres cultivées, j’en achète pas comme les autres fruits rouges d’ailleurs, tout simplement à cause du prix. Mais, il se trouve que l’on est en pleine saison de la mûres sauvages et que j’ai eu cette chance d’avoir des ronces communes au fond de notre propriété que personne ne pouvait toucher.

Alors, bon, je me suis lachée, un peu quand même !

tarteauxmuressauvages2-2193545

Ceci est la seconde tarte que je fais. Je me suis aidée d’une recette de crème pâtissière du Chef Simon qui est excelente.
La première tarte arrivera plus tard en septembre, à base de frangipane et à faire avec les restes de fruit.

En attendant, cette recette qui a fait le bonheur des grands et des moins grands et j’avoue en être quand même assez fière !

tartemuressauvages1-3888870

 Pour 8 personnes

La pâte sucrée : 225g de farine, 75g de sucre glace, 100g de beurre, 1 oeuf La crème pâtissière : 500 ml de lait, 1 gousse de vanille, 5 jaunes d’oeufs, 100 g de sucre, 40 g de farine, 30 g de maïzena

La garniture : 400g de mûres sauvages

Dans un saladier, mélanger la farine et le sucre glace. Ajouter le beurre coupé en dés. Bien mélanger à la main. Incorporer l’oeuf et malaxer jusqu’à obtention d’une boule homogène.

Envelopper la pâte dans un film étirable et réserver au réfrigérateur 30 min.

Préchauffer le four à 180°.

Etaler la pâte et la déposer dans un moule à tarte beurré. Piquer le fond de tarte et le recouvrir de papier de cuisson et de lentilles. Enfourner 20 min.

Retirer le moule du four et ôter le papier de cuisson et cuire à nouveau 5 min.

Pendant ce temps, préparer la crème pâtissière. Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue et les grains. Dans un saladier, blanchir les jaunes d’oeufs et le sucre. Ajouter la farine et la maizéna, tamisées, progressivement. Détendre avec la moitié du lait chaud vanillé (passer au chinois si necessaire).

Verser l’appareil dans la casserole qui contient le reste du lait et sur feu moyen, mélanger au fouet jusqu’à ce que la crème épaississe.

Etaler la crème pâtissière sur le fond de tarte refroidi et déposer les mûres sauvages.
Saupoudrer de sucre glace et placer au réfrigérateur jusqu’à complet refroidissement (environ 3h).

img_82831-4174852

A lire aussi :  Photos techniques : pliage de la pâte levée feuilletée