Non classé

CAP pâtissier #9 : Charlotte aux framboises

Bonne fête maman !

En fait, je mens un peu, je l’avais pas faite pour la fête des mères cette charlotte mais pour le B.A.C. de Chef Simon.
Je me suis dit que ça pouvait être quand même sympa de la publier même s’il manquait quelques petits trucs pour l’égayer un peu.

Premier essai de charlotte, mercredi 15 mai, en cours !
Je n’avais jamais préparé de biscuit à la cuillère, j’ai foiré avec la poche à douille mais, je sais pas ce qui s’est passé, chez moi, le pochage était juste pas mal du tout !

Il manque quand même des trucs sur cette recette imparfaite mais toi qui me lis, tu la referas à la perfection ! 1- Je n’avais plus de sucre glace pour perler mes biscuits avant cuisson et ça, c’est juste la loose ! 2 – J’ai oublié et pourtant, j’y ai pensé super fort de déposer des framboises sur la première couche de mousse, les boulettes !

3 – Pas de déco, je suis nulle en déco et trés peu d’idée donc, ça reste sobre et sobre avec des restes de pâte à biscuit cuiller !

Je disais donc que dimanche, c’est la fête des mères et tu remarqueras que les blogs famille parlent essentiellement des petits, des bébés, des gentils, ceux qui ne vous en font pas encore voir plein les mirettes, ceux qui sentent bon, ceux qui sont parfaits, ceux qui sont trop mignons … Enfin, pour le peu que j’ai lu, hein ?!

On parle aussi beaucoup de son rôle de mère, qu’on aime être à la maison, s’occuper de son ou ses enfants, de son petit mari … Que la vie est belle en somme, tout va bien, on est heureux … !

A lire aussi :  Auberge de la Jasserie – Le Bessat (42)

Mais comment dire, c’est pas toujours comme cela que ça se passe … même si ça arrive des fois …

J’aimerais lire par moment que punaise, ça fait vraiment chier d’être à la maison, parce que le congé parental, c’est vraiment pas la folie des jours de heureux ! Tu fais que ça toute la journée, t’occuper de tes enfants, de l’appart, faire la bouffe et j’en passe et moi, comme j’étais super bien organisée à 11h du matin j’avais tout fini donc, je tournais comme un lion en cage le reste de la journée !

Bon, OK, je te l’accorde, je suis pas vraiment ce que l’on pourrait appeller une maman poule et puis, j’aime pas trop les bébés, oups !

J’aimerais lire que punaise un ado, c’est pas de la tarte ! Quand, il te dit, quand il ose te regarder droit dans les yeux en t’apprenant qu’il a été collé : « j’ai rien fait, m’en fous, c’est pas moi ! ». Quand tu lui réponds « ouais, c’est ça ! » et qu’il sautille et qu’il crie dans tout l’appart comme s’il se faisait trancher la gorge par son bourreau : sa mère ! Quand, il saoule sa soeur et qu’il va dire « c’est elle qui a commencé ! ». Quand, il pousse ses petits frères à jouer au catch, parce que c’est marrant mais que non, c’est pas son idée, hein, faut pas déconner !

Un ado, l’ainé, c’est la crise de la quarantaine avant l’heure sauf qu’il est mineur et que t’as juste pas le choix, t’es obligé(e) de la garder sous ton toit !

A lire aussi :  Mousse de mascarpone à la rhubarbe

J’aimerais lire que quatre enfants, seule, c’est pas de la tarte aux pommes !
Qu’au milieu de l’amour, de la tendresse, des « maman, je t’aime », « maman, tu me manques, c’est quand que tu rentres » avec les sanglots dans la voix, les rires, les joies, les bisous d’amour, il y’a aussi des larmes, des cris, des angoisses, du stress, des punitions, des « vas dans ta chambre ! » et je t’épargne le reste de mes mots …

Dimanche, c’est ma fête et quoi de plus beau que de donner la vie ?!
C’est un mec qui a dû penser cette phrase, c’est juste pas possible autrement !

Mais quand même … Moi, qui leur ai fait voir le jour, je les aime plus que ma propre vie … Je pourrais tuer pour eux …

Ils sont ma chair, ils sont mon sang, ils sont ma vie …

Pour 8 personnes (cercle de 18 cm et de 6 cm de haut)

• Biscuit cuiller : 5 blancs d’oeufs, 125g de sucre en poudre, 5 jaunes d’oeufs, 125g de farine, 25g de sucre glace • Bavaroise framboise : 4g de gélatine, 170g de pulpe de framboise, 55g de jaunes d’oeufs, 65g de sucre en poudre, 270g de crème liquide à 30%

• Sirop de punchage : 60g de sucre, 40g d’eau, pulpe de framboise (facultatif)

* Préparer le biscuit cuiller

Dans la cuve du robot, monter les blancs d’oeufs à l’aide du fouet en ajoutant progressivement le sucre en poudre. Ajouter rapidement quand les blancs sont fermes, les jaunes.

Hors du robot, incorporer la farine à l’aide d’une maryse en soulevant délicatement la masse.

Préchauffer le four à 200°.

Sur une plaque recouverte d’une feuille de papier cuisson, tailler à l’aide d’une poche à douille munie d’une douille lisse, une cartouchière (bande de biscuits cuillère collés) de 70 cm de long environ et 10 cm de haut et 2 disques de 16 cm.

Saupoudrer deux fois la bande de biscuit de sucre glace à 5 min d’intervalle (oublié pour cette recette, mais à faire).

Enfourner 8-10 min.
Laisser refroidir et tailler le bas de la cartouchière pour qu’il fasse 7-8 cm de haut.

* Préparer la bavaroise framboise

Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faire chauffer la pulpe de fruit. Dans un saladier, blanchir les jaunes et le sucre à l’aide d’un fouet. Verser la pulpe sur les jaunes blanchis, fouetter et remettre dans la casserole. Faire chauffer à 85° comme une crème anglaise sans cesser de remuer.

Hors du feu, ajouter la gélatine ramollie, bien mélanger.

Monter la crème liquide avec le fouet et l’incorporer en plusieurs fois à la pulpe refroidie à l’aide du fouet, puis de la maryse.

* Le montage

Poser le cercle sur un plat. Chemiser l’intérieur du cercle avec la bande de biscuit (si biscuit est plus haut que le cercle, c’est normal). Déposer au fond du cercle un disque de biscuit que vous aurez découpé à 18 cm. Imbiber de sirop. Verser la bavaroise framboise sur le premier disque ainsi que des framboises si vous en avez.

Poser un nouveau disque, l’imbiber et recouvrir à nouveau de bavaroise framboise.

Réserver au frais 12h et décorer avant de servir.

Musicalement bon

A lire aussi :  Ever Green Food – Sophie Brissaud

0-5072147