Non classé

Quand la photo et la cuisine ne font qu’un avec Isabelle Rozenbaum

Le 19 septembre dernier, j’ai assisté à un atelier « Théorie ». Je voulais depuis quelque temps déjà y participer mais en semaine pas facile avec mon travail … Et puis l’opportunité s’est présentée un samedi. En moins de temps qu’il n’en fallait j’étais à Paris pour une journée qui m’a appris plus que je ne l’aurais imaginé …

Nous avons, dans un premier temps, avec Natalia sous la houlette d’Isabelle visionné nos propres photos. La critique fût trés bonne à prendre car elle m’a vraiment montré quel genre de photos je souhaitais mettre en avant. Maintenant, il ne reste plus qu’à passer à la pratique … Je n’ai pas eu le temps depuis l’atelier de me remettre dans le bain.

Ensuite, nous avons étudié les blancs sous la lumiére du jour et artificielle, pas si évident que ça !

Sous la lumiére du jour

Sous la lumiére artificielle (à travailler)

Un investissement va être necessaire pour la lumiére artificielle : lampe de bureau et un reflecteur comme sur le billet d’Isabelle, sans oublier un objectif macro. Et au boulot !!!

Petit passage sur la photo de nature morte, aucune inspiration à ce moment là, j’ai vraiment fait ce que je pouvais mais sans aucune satisfaction et conviction de ma part. A travailler encore et toujours …

Le reste de l’aprés-midi fût consacré au profondeur de champs sur différentes natures mortes sur fond blanc. Même prise de vue mais avec une ouverture de diaphragme différente. La netteté n’est pas vraiment visible sur l’appareil photo mais dés que l’on passe sur l’ordinateur on peut se faire une réelle idée de ce qui nous convient le mieux.

A lire aussi :  Chez Moss à Lyon

45751259-3343093

Une journée trés enrichissante qui m’a transportée dans un autre univers et que j’espère bientôt refaire …

Isabelle Rozenbaum
Le site
Le blog