Non classé

La formation « CAP pâtissier » n’est pas un long fleuve tranquille #2

Cette semaine, c’est les vacances … Enfin, là, c’est la fin et j’avoue honteusement que je n’ai pas fait grand chose comme réviser !
Alors, bon, vu que je n’ai pas envie de faire plus que ça, je vais continuer mon petit récit concernant ma formation …

Nous sommes en décembre de l’année dernière, il fait froid, je fatigue, j’en aurais presque marre, si, si ! Je rentre des cours, je dors !

Je rentre du boulot, bé là, je dors pas, je cours après le quotidien de ma vie, les rendez-vous en tous genres, les courses, les essais en pâtisserie et j’en passe !

Qui dit noël, dit bûche, bé ouais, en cours et au boulot, on enchaîne les bûches et la découverte des différents biscuits. On se remet un petit coup de tablage au passage, histoire de me faire déprimer encore plus …

C’est moche, ça vire au blanc, je suis nulle, je ne serais jamais chocolatière !

buchenoel2012-2669418

Nous avons sur cette image de magnifiques bûches faites par mes soins sauf la déco !
Ca m’a, comment dire, pompé l’air alors, je suis allée mendier les décors de mes gentils collègues, ceux qui m’aiment bien pas les autres, hein !

En haut à gauche, une bûche crème au beurre à la pistache avec des éclats de pistache. Un biscuit joconde et pour les motifs verts de la pâte à cigarette mais, ça, je te l’expliquerais en juin, plus de temps … En haut à droite, une bûche revisitée, façon tarte au citron meringué. En fait, il s’agit d’un biscuit roulé avec comme garniture une crème de citron. Tu peux constater sur ma photo que ma meringue a pris un bon coup de grainage, faut pas chercher pourquoi, je ne m’en souviens plus, tout ce dont je me rappelle, c’est que c’était juste moche !

A lire aussi :  Panna cotta à la pistache vanillée et sa compotée de cerises

En bas, une bûche façon Trianon, avec sur la gauche, la déco de ma prof, j’ai souvent été son cobaye, enfin mes gâteaux, pendant cette année et sur la gauche, une déco simple avec de la feuillantine.

Ensuite, vient la pause vacances tant attendue après, une semaine intensive au boulot. Stress, speed, beaucoup de tensions qui ont rejailli sur ma vie quotidienne. Un peu, beaucoup à cran et pas mal de questions qui me traversaient l’esprit.

Avec du recule, même si, cela a été assez dur, j’ai adoré être pris dans ce tourbillon et voir comment cela se passe en période de fête. Apprendre, encore et toujours !

galettedesrois-2421025

Janvier, nouvelle année et galette des rois ! C’était la première fois de ma vie que je faisais des galettes et ma pâte feuilletée à l’étalage avait toujours la même tronche …

Comment, dire, je crois que elle et moi, nous ne seront jamais pote, c’est la vie !

briochedesrois-9617702

Et pour couronner le tout à défaut de la reine, nous avions fait ce jour là, des croissants et des brioches ! Bé ouais, je suis wonderwoman avec mes pâtes feuilletées  levées ou non et mes brioches que je ne sais pas bouler !

J’ai cru à ce moment là, que je n’y arriverais jamais, je commençais à perdre pied et avec ma critique légendaire me concernant,  je regardais ma prof en faisant la moue et elle de me sortir « Qu’est ce qu’il y’a encore ?! » et moi de lui répondre « C’est moche ! » !

briochesdiverses-1264067

Tu remarqueras en haut, mes croissants qui ne ressemblent à rien ! Aujourd’hui, je suis quand même dans le caca parce que mon examen est dans 25 jours, trés exactement et que je ne sais toujours pas faire des croissants visuellement mangeables !

A lire aussi :  Brigitte Fontaine – L’un n’empêche pas l’autre (2011)

A côté le royaume à la crème qui se trouve sur le blog, bon ça ça va, je n’ai pas à le présenter pour le CCF par contre en bas, mes brioches bonjour, bonjour !

Heureusement, j’ai des patrons juste formidables côté apprentissage et en une matinée, il y’a peu de temps, je savais bouler mes briochettes des deux mains.
De la même façon, ils m’ont montré comment bien monter les galettes pour qu’elles se develloppent bien à la cuisson ainsi que le soudage des pâtes, trés important, quand t’as vu la tête de mes chaussons aux pommes !

Elle est pas belle la vie ?!

Au prochain épisode, on attaque enfin les entremets, yes, yes ! On met le nez dans les gâteaux de voyage, les minis viennoiseries, ma déco pour le CCF et encore des brioches ! Les semaines passent vite, c’est presque la fin et je me sens comme envahie par un manque de temps et d’organisation … Mes cours de sciences, de techno, de CEJS à réviser, mes croissants à m’entraîner …

Je vais tout foirer … Au secours !

Mes autres articles sur ma petite vie de lycéenne :
La formation CAP pâtissier n’est pas un long fleuve tranquille #1